Remises en abyme

vidéo de Norbert Godon, musique de Grégoire Lorieux

2012

extrait :

Emergeant de l’abîme noir de l’écran, des enchevêtrements d'enseignes lumineuses constituent des paysages de lettres, défilant et clignotant au son de leurs propres grésillements. Visions de déserts rocheux, de cavernes ou de mégapoles désaffectées, les horizons de mots répercutent en de multiples reflets leurs slogans ampoulés. Ventant les vertus hallucinogènes de la lumière, annonçant les prochaines soldes divinatoires ou la rediffusion des vieux mythes solaires, ils portent l’extase mystique et ses errances dans la froide contemplation de l’éclairage public.
- à partir de bruits de néons
- les faire "chanter" : un choeur
- sons proches des souffles et grésillements + dimension harmonique
- associer un objet industriel aux résonances religieuses de la lumière
- forme : plutôt fluide et ascensionnelle
- petites séquences
- micro-évenements crépitants et drones électriques