L'entaille

installation sonore

2019

installation sonore électroacoustique et vocale
d’après Le détail du monde, ou l'art perdu de la description de la nature, de Romain Bertrand
sur des textes de Patrick Syme (Werner's Nomenclature of Colours (1814)

une production de l'Itinéraire
présentation le 6 juillet 2019 à Episy (Seine-et-Marne)
avec des improvisaions de Valérie Philippin, soprano
L’entaille est une installation sonore électroacoustique et vocale imaginée d’après Le détail du monde de l'historien Romain Bertrand (Seuil, 2019) qui raconte comment s’est progressivement perdue la connaissance commune de la description de notre environnement.
« Les mots nous manquent pour dire le plus banal des paysages. Vite à court de phrases, nous sommes incapables de faire le portrait d’une orée. Un pré, déjà, nous met à la peine, que grêlent l’aigremoine, le cirse et l’ancolie. »
Comment en serait-il autant dans une société qui s’aveugle sur son environnement en mettant autant d’énergie à le détruire ?
Un lieu sanctuarisé comme le Marais d’Episy invite au chant « aussi tenace que ténu » de la représentation des détails du monde : il s'agit d'invoquer insectes et oiseaux désormais rares ou disparus, de chanter les nuances de bleus du ciel. Car partout ailleurs, c’est un « monde à claire-voie dont les surfaces s’étiolent, de toutes parts livrées aux outrages de l’entaille ».
Partition